Le parquet flottant

Vous souhaitez faire installer un sol en parquet flottant dans votre logement ? Afin de faire le bon choix comparez les devis d’artisans qualifiés et disponibles de votre région en demandant gratuitement 5 devis pour vos travaux.

Quand il s’agit de rénover la maison, le choix entre divers produits, divers matériaux, est large. En matière de revêtement de sol, on a vu apparaitre, il y a une vingtaine d’années, le parquet flottant. De plus en plus de personnes optent pour ce sol, qui allie modernité, et praticité.

Qu’est ce que le parquet flottant?

Le parquet flottant est un revêtement de sol, composé de trois couches. La première, celle que l’on voit, est la couche d’usure, elle est en pur bois (chêne, bambou etc..), Généralement, un motif y est dessiné. La seconde est la couche support, en bois préfabriqué, et la troisième assure l’équilibre, la fixité de la lame.
Pour porter le nom de parquet flottant la première couche doit mesurer, au minimum, 2.5mm d’épaisseur.
Il existe trois types de parquet flottant: le parquet stratifié (imitation bois), le parquet placage bois (la parure de sol est en bois naturel et non un motif), et le parquet flottant massif (les trois couches sont en bois pur).

pose-de-parquet-flottantComment choisir son parquet flottant?

Le choix du parquet flottant ne se fait pas à la légère. Certains critères sont à prendre en compte.

Par exemple, il faut se demander quel parquet choisir? stratifié, massif? De même, il faut définir, au préalable, dans quelle pièce on le pose. Si on décide de le poser dans le hall d’entrée, le parquet doit être plus résistant, pour supporter les allers-retours, sans s’user trop rapidement. Si le choix se porte sur une chambre, le parquet peut être plus tendre, mais il faut faire attention à l’humidité présente dans la pièce.
Il faut prendre en compte également l’entretien du parquet. Certains s’aspirent simplement, d’autres demandent plus d’attentions.
Au final, le choix dépend de son utilisation, de sa place dans la maison, mais aussi de son prix, qui diffère d’un type à un autre.

Le prix, les avantages et les inconvénients du parquet flottant.

Selon la qualité, et l’utilisation, les prix du parquet flottant varient énormément. Par exemple, dans les magasins de bricolage, pour un parquet massif il faut compter 60/65e le m², en moyenne. Pour un parquet stratifié le prix moyen est de 20e le m², pour un parquet spécial pièce humide prévoir 30e le m².

Le budget a une place importante dans le choix du parquet, néanmoins, les avantages sont bien présents.

Le premier avantage du parquet flottant est qu’il est facile à poser. Les lattes se clipsent ou s’emboitent, pas besoin de les clouer ni de les coller. Il peut aussi se poser sur une ancienne surface comme le carrelage.
Il s’entretient facilement, contrairement au parquet massif. Il se balaie, s’aspire, se lave de temps à autre avec une serpillère humide.
De plus, il a une durée de vie assez longue ( 50/70 ans), s’il est bien choisi.
Il est agréable aux pieds. Pas de sensations de froid, ou de picotements quand on pose les pieds sur le carrelage, ou la moquette.

Les inconvénients sont peu nombreux. Il est peut être moins résistant, moins naturel qu’un parquet massif, mais au fil du temps, on peut le poncer, le vernir etc.. selon les goûts, et les envies.

Le parquet flottant apportera du charme à la maison. Son esthétisme alliera modernité, et élégance dans tous les intérieurs. Même si le prix est un peu élevé, tous les avantages feront vite oublier ce petit désagrément.